Parasite du chien

Parasite

Fréquence

Age

Transmission

Zoonose

Giardia

33%

< 1 an

Ingestion

+

10%PADDING-TOP: 0cm; BORDER-BOTTOM: black 1pt solid » vAlign=top

< 6 mois

Ingestion

+

Coccidies

Fréquent

< 6 mois

Ingestion

Taenia

5%

Tout âge

Puce ou rongeur

Vers en crochet

10%

Tout âge

Traverse la peau

+

Toxocara

10%

< 6 mois

Ingestion

+

Trichuris

5%

Tout âge

Ingestion

+

Dirofilaria

0,1%

Tout âge

Maringouins

+

Puces

5-10%

Tout âge

Contact

+

Cheyletiella

Fréquent

< 1 an

Contact

+

Otodectes

Fréquent

< 1 an

Contact

+

Demodex

Fréquent

< 1 an

Contact

Sarcoptes

Rare

Tout âge

Contact

+

Tiques

Rare

Tout âge

Contact

+

Giardia : environ le tiers des chiots sont porteurs de ce parasite intestinal, même s’ils sont en bonne santé.  Les adultes y sont résistants normalement et les chiens de plus d’un an en sont rarement infectés.  Les kystes rejetés dans les matières fécales sont déjà infectieux pour les animaux et pour l’homme et on considère ce parasite comme une cause de diarrhée. 

Cryptosporidium : environ 10 % des chiots sont porteurs de ce protozoaire parasite intestinal, sans nécessairement présenter de diarrhée. Les ookystes rejetés dans les matières fécales sont immédiatement infectieux pour les animaux et pour l’homme.  On considère cet agent comme étant très contagieux. 

Coccidies : très fréquents chez les chiots au point où la majorité d’entre eux se sont déjà infectés.  Cette infection est rarement observée chez les animaux adultes.  Ce parasite intestinal cause de la diarrhée chez certains animaux et les ookystes excrétés dans les matières fécales sont infectieux après avoir passé deux jours et plus sur le sol. 

Vers en crochet : les larves de ce nématode éclosent et se développent rapidement sur le sol, lorsque la température est clémente et ce, en moins d’une semaine.  C’est le seul parasite capable de traverser la peau du chien et de l’homme.  Il provoque de l’anémie et une croissance ralentie.
Toxocara : les œufs de ce parasite prennent jusqu’à trois semaines sur le sol avant de devenir infectieux.  Les animaux et les humains s’infectent principalement par ingestion de ces œufs quoique chez le chien, des larves en migration dans les tissus peuvent traverser au fœtus en passant à travers le placenta.  Ces parasites provoquent surtout un ralentissement du rythme de la croissance et parfois de la diarrhée.  Les vers mesurant jusqu’à une quinzaine de centimètre de longueur et sont donc facilement visibles à l’œil nu lorsqu’ils sont évacués. 

Trichuris : les œufs de ce parasite prennent jusqu’à trois semaines sur le sol avant de devenir infectieux.  Les animaux et les humains s’infectent par ingestion de l’œuf.  Ces parasites induisent une diarrhée et l’apparition de sang non coagulé sur les matières fécales. 

Taenia : ces parasites intestinaux ne se transmettent que par un hôte intermédiaire et jamais directement d’un chien à un autre, ni à un homme. Ils sont parfois responsables d’amaigrissement. 

Dirofilaria : ce ver du cœur est transmis par l’intermédiaire d’un maringouin et jamais par contact direct de chien à chien.  Ce parasite se loge dans les artères pulmonaires et nuît à la circulation sanguine. 

Puces : les puces se transmettent entre deux chiens à condition qu’il y ait un contact assez prolongé.  Elles tombent rarement d’un animal.  Elles causent principalement des démangeaisons.  

Cheyletiella : les parasites se transmettent entre deux chiens à condition qu’il y ait un contact assez prolongé.  Le parasite survit peu de temps dans l’environnement, probablement moins d’une semaine et à condition que la température soit clémente et l’humidité assez forte.  Ce parasite cause la « gale de la fourrure » et affecte surtout les animaux de moins d’un an. 

Otodectes : la transmission se fait lors d’un contact assez prolongé, sa localisation à l’oreille ne favorisant pas vraiment la transmission.  Le parasite ne survit guère plus de quelques jours sur le sol et il y a très peu de risque qu’il s’y retrouve.  Ce parasite cause la « gale de l’oreille » et affecte surtout les animaux de moins d’un an. 

Demodex : la majorité des chiens en sont porteurs, ce qui rend la contagiosité non pertinente.  Ils causent la « gale démodectique » qui débute par une perte de poils autour des yeux, du nez et de la gueule, et se généralise parfois. 

Sarcoptes : infection rare chez le chien.  Transmise lors d’un contact prolongé.  Cause la « gale de la peau » qui débute souvent sur le bout des oreilles. 

Tiques : probabilité faible de trouver ce parasite dans un parc à chiens sauf si celui-ci est fréquenté par un grand nombre d’oiseaux.  On trouve les tiques plutôt là où les rongeurs abondent, c’est-à-dire à la lisière des forêts.  Elles s’accrochent solidement à la peau pendant plusieurs jours pour se nourrir de sang.  Elles sont visibles à l’œil nu et peuvent transmettre plusieurs agents de maladie.

Last updated by on .